Brèves

Bienvenue sur le portail de l'habitat fluvial en Belgique ! Tongue out
 
powered_by.png, 1 kB
Accueil
Les travaux sur la coque Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 10
FaibleMeilleur 
Écrit par Cécile   

FavoriseGénéralement, le matériau utilisé est l’acier. Il existe deux types de coques : rivées et soudées. Actuellement, on ne fabrique plus de coques rivées, la soudure étant moins vulnérable à la corrosion. Mais l’aspect ancien, donnant un cachet esthétique supplémentaire à une péniche, explique l’attrait important pour les coques rivées.

Une peinture impeccable n’est possible qu’en sablant une coque soudée, mettant à nu le métal et permettant une surface parfaitement lisse. Par contre, ce processus est fortement déconseillé pour une coque rivée. Cela pourrait donner du jeu aux rivets, collés grâce aux couches successives des peintures précédentes.

Il arrive parfois que l’on coupe une tranche verticale dans le bateau afin de le raccourcir. Cela le rend plus maniable ou permet l’accès à certains canaux (longueur des écluses). Evidemment, le volume habitable en est réduit d’autant. Si ce choix est fait, il s’agit incontestablement de la première étape de la transformation. Cette opération s’élève en moyenne à 5 500 €.

decoupe peniche

Refaire le fond usé d’une péniche en mauvais état coûte 15 000 € au minimum. A ces premiers montants, il faut ajouter le prix de la chaudronnerie lourde (pontage, planchers, ouvertures, cuves…), pouvant atteindre 40 000 €.

Remorqueur
 
< Précédent   Suivant >
© 2018 Habitat Fluvial
Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.