Brèves

Bienvenue sur le portail de l'habitat fluvial en Belgique ! Tongue out
 
powered_by.png, 1 kB
Accueil arrow Tous les articles arrow La passerelle
La passerelle Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 3
FaibleMeilleur 
Écrit par Cécile   

La passerelle est le passage obligé pour retourner à terre. C’est un élément essentiel du bateau. L’emplacement est déterminé suivant la distance et la hauteur qui sépare la péniche du bord.

Pour un stationnement prolongé, la construction, en métal ou en bois, peut atteindre un mètre de large. Il est préférable qu’elle comporte un garde-corps et un portillon, situé en son milieu. Souvent, elle est construite par un chantier naval. Cependant, rien n’empêche une construction artisanale. Certains confectionnent leur passerelle avec deux échelles en aluminium, dont l’une sert de garde-corps, et des roulettes pour la remettre facilement sur le pont lors des départs.

Un autre moyen d’accéder du pont à la berge est d’utiliser la sauterelle de la péniche, si elle existe encore. Il s’agit d’une longue barre généralement en métal, fixée sur un axe solidaire au bateau et pivotant horizontalement. Un talon se place à l’extrémité, l’autre pied propulse l’utilisateur qui décrit un arc de cercle afin de rejoindre la rive. Pour le retour, il se place de la même manière et se tire à l’aide d’une cordelette. La sauterelle permet de descendre à terre sans avoir à amarrer le bateau. Il s’agit néanmoins plus d’un système de secours que d’un accès normal et facile pour regagner la péniche. Il est cependant beaucoup plus sûr qu’une planche mise en équilibre.

 
Suivant >
© 2018 Habitat Fluvial
Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.